04
Fév

Quand un garde-corps est-il obligatoire ?

D’une manière générale, un garde-corps sécuritaire est obligatoire. En d’autres termes, imaginez l’escalier ou la fenêtre en son absence. Posez-vous la question si des accidents pourraient survenir sans cet élément de structure. Si la réponse est affirmative, c’est que sa présence est indispensable, mais tout cela n’est que supposition. Le mieux est de se baser sur la législation en vigueur pour répondre à la question : quand un garde-corps est-il obligatoire ?

Quels sont les rôles précis d’un garde-corps ?

Un garde-corps sécurise les espaces donnant sur du vide. Il prévient ainsi les passants ou les occupants d’une maison, y compris les enfants et les animaux domestiques, ou aussi les objets, des chutes dans ce vide.

Un autre rôle du garde-corps, qu’on n’évoquera pas dans le présent article, est la décoration d’un patio ou d’une terrasse ou d’un jardin.

Quelle réglementation régit le caractère obligatoire d’un garde-corps ?

La réglementation s’applique dès que le vide est à une altitude supérieure à un mètre. Pour un escalier, le garde-corps sécuritaire doit avoir une hauteur minimum de 90 cm. Une fois arrivé au palier, il doit être à un mètre au-dessus de balustre.

Certaines fenêtres doivent aussi avoir un garde-corps. Les statistiques démontrent en effet le nombre assez conséquent d’enfants victimes de chutes depuis une ouverture non protégée, en étage. C’est la raison d’être de la réglementation « garde-corps et fenêtre » pour sécuriser les fenêtres basses d’étages.

Une fenêtre est qualifiée de basse si la distance de sa base au plancher est inférieure à 90 cm. Notons, à titre de référence, qu’un enfant de 2 ans environs mesure autour de 85 cm.

Alors, si la fenêtre donne sur du vide, son garde-corps doit être haut d’un mètre au minimum.

Une dernière chose qui n’est pas des moindres, pour conclure : prévoyez une planche ajourée ou autre paroi d’une hauteur maximale de 45 cm pour renforcer la sécurité de l’escalier ou de la fenêtre.