20
Avr

Comment poser un portail en fer forgé ?

Une porte en fer forgé est non seulement décoratif pour l’entrée de votre propriété, mais elle est aussi très pratique et très résistance. Optez pour ce type de portail, c’est opter pour la sécurité et l’esthétique. Il convient toutefois de respecter une certaine démarche pour bien l’installer. Suivez la marche à suivre.

Fixer les gonds aux piliers

Commencez par fixer les gonds sur les ventaux à l’aide des pentures. Vérifiez ensuite l’aplomb des piliers à l’aide d’un niveau à bulle. Pour maintenir les ventaux à la bonne hauteur, fixez-les avec des cales, et callez également les gonds contre les piliers. Cela vous permet de vérifier l’alignement des ventaux.

Portail en fer forgé avec des piliers en fer

Une installation en fer forgé peut avoir 2 types de piliers. Pour les piliers en fer, ces derniers doivent être scellés aux fondations de votre portail. Vérifiez ensuite que les fentes correspondent aux gonds. Si cela est le cas, vous pouvez directement visser les gonds au pilier. Si ce n’est pas le cas, il va falloir souder. Il est ensuite conseillé d’appliquer un produit anticorrosion puis une peinture antirouille et une peinture définitive pour la finition.

Portail en fer forgé avec des piliers en béton

Vous pouvez commencer par fixer les gonds sur une tige filetée que vous aurez préalablement attachée au pilier. Vous pouvez également opter pour des gonds réglables qui seront montés sur une platine. Il existe également des pivots à sceller pour les portails les plus lourds. Mais si vous voulez un portail très solide, vous pouvez sceller l’ensemble avec du béton.

Les vérifications nécessaires

A la fin de l’installation d’une porte en fer forgé, vous devez vérifier que l’espace entre le sol et le portail est plus grand au centre qu’aux extrémités. N’hésitez pas à demander de l’aide  à vos proches pour manœuvrer les ventaux.