19
Jan

Quels critères pour choisir la main courante d’un escalier ?

L’escalier dépourvu de rampe du côté du vide figure parmi les tendances actuelles en architecture d’intérieur. Pour plus de sécurité dans ce cas, l’installation d’une main courante murale de l’autre côté est recommandée. Du point de vue des matériaux, on aime bien la corde en guise de main courante. C’est très en vogue, mais c’est assez dangereux pour les enfants et les personnes âgées. Les catégories de personnes qui iront employer l’escalier constituent alors un critère de choix important de la main courante. Il y a cependant d’autres critères à considérer avant de faire sa commande.

Doit-on tenir compte de la forme de l’escalier ?

Oui, la morphologie de l’escalier est aussi importante que son environnement. On peut prévoir une main courante à fixation murale pour un escalier :

  • Entouré de murs
  • Large

Un large escalier peut posséder une rampe d’un côté et une main courante murale de l’autre. Un escalier d’une largeur inférieure à 70 cm peut avoir une main-courante sur poteaux afin d’économiser un peu d’espace. La fixation de celle-ci sera à plat ou en applique, à la française ou à l’anglaise.

Quel matériau pour la main courante de mon escalier ?

La corde de gros diamètre offre un peu plus d’originalité à l’escalier. Le bois peut recevoir toutes les teintes souhaitées. Vous pouvez choisir par exemple entre le chêne et le hêtre. Le métal est assez cher, mais il garantit un style contemporain, moderne. Vous avez au minimum 3 choix : le fer forgé ou l’inox, ou encore l’aluminium. Avoir une main courante en fer forgé durable et bien réalisée est possible si vous demandez un devis de la part d’un professionnel.